Bienheureux Thomas Illyricus

Bienheureux Thomas Illyricus




Thomas Illyricus (Tommaso da Osimo, 1484 - 1528) est un franciscain originaire de Vrana, dans le diocèse de Zara, en Dalmatie (ou Illyrie d'où son surnom Illyricus), mort en France en 1528 à Carnolès, prédicateur itinérant, voyageur infatigable, surnommé « l'Exclamateur de la parole de Dieu ».

Biographie

Thomas Illyricus émigre, enfant, en Italie. À 25 ans il se découvre un talent d'orateur.

Devenu franciscain, son ordre l'envoie comme frère prêcheur parcourir les routes d'Europe. « Héraut de la parole de Dieu », il lutte contre l'hérésie luthérienne émergente.

Il restaure notamment le couvent de San Francesco, à Mortera, près de Giaveno, en 1515.

 

Chapelle des marins (Arcachon) - plafond.jpg

 Chapelle des marins (Arcachon) - plafond

 

Au terme de son itinérance, il s'installe à Arcachon en 1519, vit en ermite à la Teste-de-Buch près de la Chapelle des marins qu'il construit et qui sera ultérieurement agrandie pour devenir la Basilique Notre-Dame d'Arcachon.

Citations

« Mais peut-être que, frappé de la nouveauté de ce point de vue, l'un de vous me dira : « Frère Thomas, pourquoi t'es-tu donc consacré à la solitude ? Pourquoi ces bois retirés te plaisent-ils ? » Je lui réponds : « Une ville est pour moi une prison, la solitude un paradis. Je trouve d'ailleurs tant de difficultés partout où je suis qu'en face de ce lieu inhospitalier lui-même je suis contraint de crier bien haut par écrit et en public. »
« Il est dit : « Demeure en paix. » Tu ne peux tout à fait craindre un homme d'Illyrie qui se cache dans des cavernes retirées, en compagnie des bêtes. Je tends mes filets autour des villes, diras-tu, je séduis le peuple, j'apporte le schisme. Mais jamais je n'ai fait cela et jamais je ne le ferai, que crains-tu donc ? »

Source :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire