Bienheureux Giovanni Mazzuconi († v. 1851)

Bienheureux Giovanni Mazzuconi († v. 1851)
prêtre et martyr



Prêtre de l’Institut milanais pour les missions étrangères et martyr.

Après deux ans passés à l’œuvre d’évangélisation, alors que la fièvre et des ulcères l’avaient épuisé, il fut tué d’un coup de hache en haine de la foi, sur l’île Woodlark en Océanie.
"Dès le début du seizième siècle, quand les missionnaires étrangers atteignirent l'Océanie, les peuples des îles entendirent et accueillirent l'Évangile de Jésus Christ.
Parmi ceux qui engagèrent et poursuivirent ce travail missionnaire, il y eut des saints et des martyrs ; ils sont non seulement la plus grande gloire des origines de l'Église en Océanie, mais aussi sa source la plus sûre d'espérance pour l'avenir.
Les plus remarquables de ces témoins de la foi sont saint Pierre Chanel, martyrisé dans l'île de Futuna en 1841, les bienheureux Diego Luis de San Vitores et Pedro Calungsod, tués ensemble en 1672 à Guam, le bienheureux Giovanni Mazzuconi, martyrisé en 1851 dans l'île Woodlark ; le bienheureux Peter To Rot, tué en Nouvelle-Bretagne en 1945, peu avant la fin de la deuxième guerre mondiale.
Avec beaucoup d'autres, ces héros de la foi chrétienne ont contribué, chacun à sa manière, à l'implantation de l'Église dans les îles de l'Océanie.
Puisse leur mémoire ne jamais être oubliée ! Puissent-ils ne jamais cesser d'intercéder pour les peuples bien-aimés pour lesquels ils ont versé leur sang !"
Source 
Sur l’île Woodlark en Océanie, en 1865, le bienheureux Jean-Baptiste Mazzuconi, prêtre de l’Institut milanais pour les missions étrangères et martyr.
Après deux ans passés à l’œuvre d’évangélisation, alors que la fièvre et des ulcères l’avaient épuisé, il fut tué d’un coup de hache en haine de la foi.
Fête le 7 septembre.








 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire