Saint Clair du Dauphiné († v. 660)

Saint Clair du Dauphiné († v. 660)
Abbé de Saint-Marcel de Vienne

Saint Clair du Dauphiné, Abbé de Saint-Marcel de Vienne († v. 660)

Saint Clair du Dauphiné appelé également Saint Clair de Vienne (mort vers 660), abbé, l'Église catholique le célèbre le 1er janvier.

Biographie

Il naquit au sud de Vienne dans l'actuel département de l'Isère, en un lieu qui porte aujourd'hui son nom.
Le diocèse de Vienne fleurissait d'une multitude de monastères, et Clair se retira dans celui de Saint-Ferréol-Trente-Pas, un des plus importants, qui comptait à l'époque quatre cents moines.
Il s'y distingua de telle sorte que Caldéolde, l'archevêque, le nomma abbé de Saint-Marcel (petit monastère de trente religieux, et de sainte-Blandine (monastère réservé à des veuves).
Il avait le don des prophéties, et celui d'accomplir des guérisons inexpliquées, miraculeuses.
Il mourut vers 660, en odeur de sainteté, et fut enterré dans l'église sainte-Blandine, auprès des martyrs de Lyon.

Patronage

Saint Clair de Vienne est le patron des boisseliers et des tailleurs.
Patron des aveugles, des verriers, des lunetiers. On a recours à lui pour obtenir un temps clair et donc pour arrêter la pluie.








 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire