Saint Ennemond († v. 658)

Saint Ennemond († v. 658)
évêque de Lyon et martyr


Saint Ennemond, évêque de Lyon et martyr († v. 658)



Ennemond ou Chamond a été évêque de Lyon et est mort martyr en 657.

Il est inscrit au martyrologe romain et est fêté le 28 septembre.

 

Biographie

Né à Lyon aux environs de l'an 620, dans une famille gallo-romaine, sous le règne de Clovis II, son père étant préfet des Gaules, il devint évêque de Lyon en 645.
Il évangélisa la région de Saint-Chamond dont l'église renferme encore une de ses reliques.
Victime d'un complot fromenté par le maire du palais, Ebroin, il a été assassiné près de Châlons-sur-Saône en 657 ou 663 selon les sources.
Son corps a été ramené à Lyon et repose dans l'église Saint-Nizier.
Ennemond est aussi vénéré à Bellegarde-en-Forez et à Champdieu.
Il a donné son nom à la commune de Saint-Ennemond dans l'Allier et par dérivation linguistique à celle de Saint-Chamond dans la Loire.

Légende

On raconte que c'est Ennemond qui, le premier, imagina d'appeler les fidèles à l'office en faisant sonner les cloches des églises.
De même, au moment où sa dépouille fut ramenée à Lyon, toutes les églises se seraient mises à sonner sur son passage.

Représentations

Une statue dans l'église saint Ennemond à Saint-Étienne le représente en habits épiscopaux, tenant le livre des Écritures à la main.
Sous le règne du roi franc Clovis II (fils de Dagobert), Ennemond (600-657), frère du préfet de Lyon, est élu archevêque de la ville en 653.
Il y achève l'asile Saint-Pierre et fait construire un hôpital pour les pauvres qui sera tenu par des femmes consacrées.
Sa réputation de sainteté parvient à la cour de Clovis époux de Sainte Bathide qui lui demande de baptiser son fils.
Ennemond fut le premier prélat à avoir l'idée d'appeler les fidèles aux offices religieux en sonnant les cloches, exemple bientôt suivis par toutes les églises de la Chrétienté.
Après la mort du roi, le maître du Palais, Ebroïn, qui a l'ambition de mettre au pas les grands, dont les évêques, ne peut supporter qu'Ennemond et son frère Delphin dénoncent ouvertement les violences commises sur ses ordres dans le diocèse.
Il fait décapiter Delphin, et convoque Ennemond à son palais pour le faire tuer en route près de Chalons sur Saône, loin de ses fidèles.
Son corps fut ramené en bateau, à Lyon et la légende dit que, sur son passage, toutes les cloches des églises se mirent spontanément à sonner; ce fut là le premier de ses miracles.
Entre temps, il avait fait construire, dans une grande clairière, le Prieuré de, Saint Symphorien où il installa des religieuses bénédictines de Lyon.
En savoir plus :







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire