Saint Flour, disciple du Christ

Saint Flour
disciple du Christ


Saint Flour, disciple du Christ


Évêque de Lodève dans l’Hérault, patron de la ville de Saint-Flour (Cantal) depuis au moins le Xe siècle.

À partir du XIe siècle, est attesté dans la région le culte d’un saint que les légendes rattachent aux origines de l’évangélisation et dont le diocèse a fait son patron.

La légende en fait un disciple du Christ et le fait vivre au Ier siècle. Vers 1365, une partie de ses reliques furent transportées à Estaing, dans l’Aveyron, et Flour y devint bientôt le saint Fleuret que l’on fête le 3 juillet.
Patron légendaire de la ville d’Estaing, peu connu, saint Flour a donné pourtant son nom à un diocèse.

La ville de Saint-Flour est juchée à près de 900 mètres d’altitude sur une table basaltique, là où se trouvait depuis des temps immémoriaux l’oratoire d’Indiciacum ou sanctuaire d’Indiciat, conservant le tombeau de saint Flour, un pseudo-disciple du Christ, comme il y en eut tant alors.

Saint Flour (IVe siècle), premier des évêques connus de Lodève, prêcha la foi dans le Languedoc et l'Auvergne, et fut martyrisé vers 389 ; on le fête le 1er juin ou le 4 novembre.

On trouve sa trace dans les annales du diocèse dès le IVe siècle.

Enterré en Auvergne, son tombeau est à l'origine d'une abbaye fondée au XIe siècle par saint Odilon, cinquième abbé de Cluny.

C'est autour de cette abbaye que se développera la ville de Saint-Flour, aujourd'hui siège du diocèse coïncidant avec le département du Cantal. Saint Flour est le patron de ce diocèse.
Source :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Flour_(%C3%A9v%C3%AAque)

En savoir plus : 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire