Conchita Barrecheguren

 

Vénérable Conchita Barrecheguren

 

 

Image illustrative de l’article Conchita Barrecheguren

 

 

 

 

Conchita Barrecheguren, née le 27 novembre 1905 et morte le 13 mai 1927, est une jeune femme espagnole, reconnue vénérable par l'Église catholique.

 

Biographie

Conchita Barrecheguren naît le 27 novembre 1905 à Grenade.

Elle est l'unique fille de Francisco Barrecheguren et Concha García, qui proviennent tous deux de famille aisée et pratiquante.

Dès son plus jeune âge, Conchita manifeste des problèmes de santé, au point qu'il est préférable de ne pas la mettre à l'école.

En plus de son instruction, son père lui transmet une foi fervente et une bonne formation catéchétique, ce qui lui permet de faire sa première communion.

Conchita souhaite depuis son enfance embrassée la vie religieuse, et plus particulièrement la vie du Carmel.

Toutefois, les maladies successives semblent être un obstacle à son projet. En 1917, on lui diagnostique une inflammation intestinale, qui lui provoque de grosses douleurs et lui impose un régime alimentaire particulier.

Conchita accueille ces événements avec patience, y trouvant la l'occasion de s'offrir à Dieu.

Dans son journal, elle écrit qu'elle est même prête à accueillir de nouvelles souffrances, si c'est pour sauver des âmes.

 

 

Conchita Barrecheguren dans son lit, avec une statue de l'Enfant-Jésus

 

En 1924, Conchita est touchée par une grave maladie mentale, héritée de sa mère.

Après une série se soins, elle est finalement placée dans une maison de santé.

Malgré la maladie, elle cultive sa foi chrétienne, la partage avec les autres malades, et entreprend parfois des pèlerinages, notamment à Lisieux auprès de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus.

Elle ne prie pas pour sa guérison, mais pour obtenir de la force pour persévérer dans la souffrance. Conchita aime particulièrement sainte Thérèse, et s'efforce de mettre en pratique sa petite voie.

Les derniers mois de la vie de Conchita sont marqués par sa dépendance totale aux soignants. On sait comment lui faire plaisir : lui apporter la communion.

Ceux qui côtoient Conchita sont touchés par sa joie et sa patience.

Elle meurt le 13 mai 1927, à l'âge de 22 ans. Depuis 2009, elle repose dans le Sanctuaire Nuestra Señora del Perpetuo Socorro à Grenade.

Sa mère Conche mourra également de maladie en 1937, laissant son père Francisco libre de devenir prêtre. Il a lui-même été déclaré vénérable le même jour que sa fille, en mai 2020.

 

Béatification

La cause pour la béatification de Conchita Barrecheguren débute en 1938. L'enquête diocésaine récoltant ses écrits et les témoignages sur sa vie se clôture en 1956, puis est envoyée à Rome afin d'y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints.

Le 5 mai 2020, le pape François reconnaît l'héroïcité des vertus de Conchita Barrecheguren, lui attribuant ainsi le titre de vénérable. Le même jour, son père Francisco est déclaré lui aussi vénérable.

L'étude d'un miracle attribué à l'intercession de Conchita est menée depuis 2016. S'il est reconnu comme authentique par l'Église, Conchita pourra être proclamée bienheureuse.

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conchita_Barrecheguren

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire