Bienheureux Faustin Miguez († 1925)

Bienheureux Faustin Miguez († 1925)
fondateur de la Congrégation des Filles de Calasanz
 


Image illustrative de l’article Faustino Míguez González



Manuel Míguez González (Celanova, 24 mars 1831 - Getafe, 8 mars 1925) est un prêtre catholique espagnol, religieux piariste et fondateur des Filles de la Divine Bergère, Institut Calasanz.

Il est vénéré comme saint par l'Église catholique.

Biographie

Brillant dans les études, il renonça à une prometteuse carrière pour entrer dans la vie religieuse.

En 1850 il intègre l'Ordre des frères des écoles pies au couvent San Fernando de Madrid et prend le nom de Faustin de l'Incarnation.

Professeur de sciences naturelles au collège San Fernando pendant 50 ans, il s'illustra comme un enseignant doué avec les jeunes.

Spécialiste en chimie, il étudia particulièrement les propriétés médicinales des plantes : il écrivit plusieurs ouvrages scientifiques et fut à l'origine de 12 médicaments qui furent commercialisés en pharmacie.

Don Miguez passe aussi beaucoup de temps au confessionnal, plusieurs heures par jour, et devient un directeur spirituel très recherché.

En tant que prêtre Don Miguez cherche à soulager les âmes et à les amener à la sainteté, et par la médecine, il tente de soulager les maux physiques.

Étant donné que les religieux piaristes ne se dédient qu'à l'éducation de la jeunesse masculine, il fonde en 1885 le Pieux Institut calasanzien pour l'éducation des jeunes filles.

Il se soucie en effet de l'ignorance et de la marginalité dans laquelle vivent un grand nombre de femmes de l'époque, et veut pouvoir leur donner une bonne formation, humaine et chrétienne, dès leur plus jeune âge.

Son institut organisera aussi de nombreuses retraites spirituelles destinées aux femmes, fait rare à l'époque.

 

Béatification et canonisation

  • 1982 : introduction de la cause en béatification et canonisation
  • 1992 : déclaré vénérable
  • 25 octobre 1998 : béatification célébrée à Rome par le pape Jean-Paul II
  • 15 octobre 2017 : canonisation célébrée à Rome par le pape François

Mémoire liturgique fixée au 8 mars.

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Faustino_M%C3%ADguez_Gonz%C3%A1lez

 

 

Le Père Faustino Miguez, prêtre scolope (de Scholæ piæ, Écoles pies, fondées par Saint Joseph de Calasanz) naquit en 1831. 
 
Renonçant à ses propres ambitions, il suivit Jésus, le Maître, et consacra sa vie à l'éducation des enfants et des jeunes selon le style de Saint Joseph de Calasanz.
 
En tant qu'éducateur, son objectif fut la formation intégrale de la personne. 
 
En tant que prêtre, il rechercha inlassablement la sainteté des âmes. 
 
En tant que scientifique, il voulut apporter un soulagement à la maladie, en libérant l'humanité qui souffrait dans son corps. 
 
A l'école et dans la rue, au confessionnal et dans son laboratoire, le Père Faustino fut toujours la clarté de Dieu qui accueille, pardonne et anime.
 
"Homme du peuple et pour le peuple", rien ni personne ne lui fut étranger.
 
C'est pourquoi il prit en considération la situation d'ignorance et de marginalité dans laquelle vivait la femme, qu'il considérait comme "l'âme de la famille et la partie la plus intéressante de la société". 
 
Dans le but de les guider, dès leur enfance, sur le chemin de la promotion humaine et chrétienne, il fonda l'"Instituto Calasancio de Hijas de la Divina Pastora" (Institut calasancien des filles de la divine Providence) pour l'éducation des jeunes filles dans la piété et l'instruction. 
 
Il mourut en 1925, laissant un exemple lumineux, mêlé de prière, d'étude et d'apostolat.
 
Béatification: 25.10.1998  à Rome  par Jean Paul II
 
Fête : 8 mars









 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire