Bienheureux Géraud de Salles († 1120)

Bienheureux Géraud de Salles († 1120)
confesseur


Géraud (ou Giraud) de Salles, fils de Foulques, seigneur de Salles et d'Aeardis, décédé à l'abbaye des Châtelliers, à Chantecorps le 20 avril 1120, est un ermite prédicateur, et fondateur d'établissements religieux.

 

Sa famille

Son père et sa mère embrassèrent la vie religieuse.

Il eut deux frères, Grimoald, qui fut chapelain de Tustonium, puis prieur de Castellare, puis après 1120 élu abbé de Sainte-Marie-des-Alleux, et enfin évêque de Poitiers, mais juste l'année d'avant sa mort, en août 1141, et il fut enterré à Fontevrault.

Son autre frère, Foulques, prit l'habit d'ermite à Boscavium où il mourut en odeur de sainteté et fut enterré.

 

Biographie

Disciple de Vital de Mortain, il s'établit en 1114 comme ermite dans la forêt de Dalon en Limousin, sur une terre donnée par Géraud et Golfier de Lastours qui en étaient seigneurs.

Aidé par Robert d'Arbrissel, il consacra son héritage qui était considérable et le reste de sa vie à y fonder l'abbaye de Dalon et dans tout le Sud-Ouest une multitude de petite communautés comme Cadouin ou Grandselves où il reçut Saint Bernard.

"Géraud gouverna ses religieux merveilleusement, par ses paroles et ses exemples. Ils n'avaient point de règle écrite, mais la vie sainte et admirable de Géraud était leur règle vivante et animée, dans la solitude de Dalon, et ils n'étaient encore astreints sous aucun ordre religieux ni de son temps, ni quelques années après..".

On trouve aussi chez Nadaud que c'est une erreur et qu'il suivait et faisait suivre exactement la règle de saint Benoît, sans toutefois adopter la réforme de Cîteaux.

Il a fini sa vie à l'abbaye des Châtelliers et y fut enterré.

Par la suite, les différents monastères qu'il a fondés furent pour la plupart affiliés à Cîteaux.

L'église catholique romaine l'a reconnu bienheureux et confesseur.

Se fête le 20 avril, particulièrement en Périgord.

En savoir plus :








 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire