Saint Charles de Sezze

Saint Charles de Sezze

Saint Charles de Sezze

Charles de Sezze, né Giancarlo Macchione en 1613 à Rome, est un frère lai Franciscain connu pour la manifestation de stigmates.
Né à Sezze, d'une famille d'agriculteurs. Guéri d'une grave maladie à l'âge de 17 ans, il décida d'entrer chez les Franciscains en tant que frère lai, puisque, n'ayant pas reçu d'instruction, il ne pouvait pas accéder au sacerdoce.
Il exerça les charges de portier, jardinier, cuisinier, et était réputé pour sa simplicité et sa charité.
Le pape Clément IX vint en personne le consulter.
Il mourut le 6 janvier 1670 au couvent saint François de Transtévère.
Béatifié en 1882 à Rome par Léon XIII, il fut le premier saint canonisé par Jean XXIII le 12 avril 1959.
Sa fête est fixée au 6 janvier.
Il est le patron de la ville de Sezze.

Giancarlo Macchione est né en 1613 au village de Sezze en Latium d'une pieuse famille de cultivateurs.
Élevé par sa grand-mère, il manifeste dès son plus jeune âge une grande piété et se fait l'apôtre de ses camarades.
Il mène une vie pure et mortifiée.
Frappé d'une grave maladie à 17 ans, il en sort miraculeusement après avoir fait le vœu d'entrer en religion.
Il est reçu chez les Franciscains comme frère lai, car son manque d'instruction lui interdit l'accès au sacerdoce comme le désirait sa famille.
Mais Dieu qui manifeste sa force dans la faiblesse, donne à Frère Charles de Sezze de telles lumières qu'il résout les embarras de savants théologiens et que des cardinaux et Clément IX lui-même viennent le consulter.
Par obéissance il compose, en prose ou en vers, des écrits très simples mais profonds.

Saint Charles de Sezze
Un matin, pendant que le frère participait à la S.te Messe à l'Église de S. Joseph à Capo le Case en Rome, au moment de l'élévation, un rayon lumineux, parti de l'Ostie sainte toucha Charles au cœur, en lui procurant une profonde blessure. Tel fut le signe d'amour reçu est décrit de lui comme ça : "Il était entre deux extrêmes, c'est à dire entre la douceur et suavité de la douceur, et on avait l'impression que l'âme voulait sortir du corps. Pour la douceur j'aurais supporté quelconque tourment et chaque peine".
Ceci arriva en octobre du 1648.
Charles accomplit beaucoup de miracles, comme des guérisons des infirmités et des multiplications de mets.
Il désire enfin aller en mission pour y être martyr, mais une maladie providentielle l'empêche au dernier moment de partir.

Saint Charles de Sezze

C'est à Rome, au couvent de S. François de Transtévère, que, brûlant d'amour pour le Seigneur, il meurt le six janvier 1670. Il avait 57 ans.
Au point ou le Seigneur lui infligeat la blessure d'amour, un signe à forme de croix commença à apparaitre après sa mort ; le phénomène a été un des miracles reconnus de la Sacrée Congrégation des Rites. 
Une fois que les miracles proposés pour la béatification furent reconnus, le décret de Béatification fut en octobre 1881 sous le Pontificat de Léon 13.
Charles de Sezze fut reconnu Saint de part de l'Église le 12 avril 1959, du Pape Jean 23.
Saint Charles est connu comme le seul Saint stigmatisé de l'Eucharistie.
Le site internet :











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire