Saint Front de Périgueux

Saint Front de Périgueux

Saint Front de Périgueux


Front de Périgueux est le légendaire évangélisateur du Périgord au IIIe siècle.

C'est un saint des Églises chrétiennes célébré le 25 octobre.

 

Hagiographie

Jusqu'au VIIIe siècle, Front de Périgueux n'est qu'un personnage légendaire, mais durant ce siècle est écrite sa première hagiographie qui est en fait un récit fusionnant la vie de deux saints, Front, l'ermite du Périgord et un moine d'Égypte, saint Fronton de Nitrie.

Selon de pieuses légendes Frontonis ou Frontus serait né à Lanquais, en Gaule, et aurait fait des études de lettres en Périgord en s'intéressant particulièrement aux psautiers.

Opprimé par un praeses dénommé Squirius, il aurait été évincé de la région et serait parti en Égypte puis à Rome.

Là-bas, il aurait fait la rencontre de saint Pierre, apôtre et aurait été ordonné prêtre.

Il aurait été envoyé à Périgueux, accompagné par soixante-dix disciples.

Ses reliques reposèrent jusqu'en 1575 dans la cathédrale Saint-Front à Périgueux.

À cette date, les Huguenots s'en emparent, les transportent au château de Tiregand à Creyssepuis les jettent dans la Dordogne.

Considéré de tout temps comme « l'évangélisateur du Périgord », Saint-Front est encore aujourd'hui célébré par l'Église.

En savoir plus :












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire