Saint Fructueux de Braga († 665)

Saint Fructueux de Braga († 665)
Évêque

Saint Fructueux de Braga. Evêque († 665)



Saint Fructueux de Braga, né à Bierzo dans le royaume de Galice (aujourd'hui en Espagne) à la fin du VIe siècle ou au début du VIIe siècle et mort à Braga (aujourd'hui au Portugal) le 16 avril 665 est un religieux galicien d'origine wisigothe.


Biographie
Façade de ce qui fut le monastère San Pedro de Montes dans la région du Bierzo (Espagne), monastère fondé par Fructueux de Braga


Il fonde en 640 le monastère double de Compludo, pour lequel il rédige sa première règle.

Après avoir été évêque de Dume, il est nommé archevêque de Braga lors du septième concile de Tolède en 646.

On connaît sa vie par le témoignage de saint Valérius du Bierzo, un de ses disciples, qui écrit Vita Sancti Fructuosi peu après sa disparition. 


Intérieur de la Chapelle de São Frutuoso de Montélios, près de Braga, fondée par Fructueux de Braga


L'Église catholique le fête le 16 avril.

Source


Fructueux était issu du sang royal des Wisigoths d'Espagne.

Il se sentit, dès sa jeunesse, le plus vif attrait pour la solitude.

La mort de ses parents l'ayant rendu maître de sa liberté, il résolut de correspondre sans délai à la grâce de sa vocation.

Il commença par se faire instruire des saintes lettres dans la grande école que l'évêque de Palencia avait établie pour l'éducation de ses clercs.

Il vendit une grande partie de ses biens, qu'il distribua aux pauvres ; le reste fut employé à fonder des monastères.

Le plus célèbre fut bâti sur les montagnes voisines du Vierzo, et prit le nom de Complute, parce qu'il était dédié à S. Justin et à S. Pasteur, martyrs de Complute (aujourd'hui Alcala de Henarez), dans la Castille.

Le saint s'y fit religieux, et le gouverna en qualité d'abbé, jusqu'à ce qu'il eût mis tout en bon état.

Il se donna ensuite un successeur, et se retira dans le désert, où il mena une vie fort austère.

Il se revêtit d'un babit de peaux de bêtes, à l'exemple des anciens solitaires.

Outre les monastères dont nous avons parlé, il en fonda encore plusieurs ; un de filles entre autres, appelé None, parce qu'il était à neuf milles de la mer.

Il établit une parfaite régularité parmi ses disciples ; et nous avons encore deux règles dont il est l'auteur.

La première est dite de Complute, parce qu'elle était particulière à l'abbaye de ce nom.

La seconde, appelée règle commune, s'observait dans les autres communautés d'hommes et de femmes dont Fructueux était fondateur.

Malgré l'amour que le saint avait pour la retraite, il ne put empêcher l'éclat que jetaient au loin ses éminentes vertus.

On l'ordonna évêque de Dume ; et, en 656, on l'éleva sur le siège archiépiscopal de Braga.

Il remplit avec la plus grande édification, les devoirs de l'épiscopat.

Ce fut toujours la même innocence et la même austérité de vie.

L'envie lui suscita des persécutions; mais il en triompha par sa douceur et sa patience.

Il mourut sur la cendre dans l'église, comme il l'avait désiré, le 16 avril 665.

Ses reliques sont à Compostelle.
SOURCE : Alban Butler : Vie des Pères, Martyrs et autres principaux Saints… – Traduction : Jean-François Godescard.
En savoir plus :
http://homepage.mac.com/thm72/orthodoxievco/ecrits/vies/synaxair/avril/fructueux.pdf












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire