Saint Gobert d'Aspremont († 1263)

Saint Gobert d'Aspremont († 1263)
 Moine cistercien


Saint Gobert d'Aspremont. Moine cistercien († 1263)


Saint Gobert d'Aspremont (dit le ‘Bienheureux’), né vers 1187 et décédé à l’abbaye de Villers (Brabant, Belgique) le 20 août 1263, était un chevalier croisé, devenu moine cistercien à l’abbaye de Villers-en-Brabant.

Fils de Godefroid Ier d'Aspremont et d'Elisabeth de Dampierre (et neveu du comte de Flandre, Guy de Dampierre) Gobert est élevé dans la tradition chevaleresque.

Jeune chevalier, il se met au service du roi de France et participe à la croisade contre les Albigeois.

Il suit ensuite l’empereur Frédéric II dans sa croisade en Palestine (6e croisade).

Revenu dans son pays il abandonne le métier des armes et se retire à l'abbaye de Villers-en-Brabant (Belgique) et reçoit l’habit cistercien en 1237.

Il est pour quelque temps ermite en Picardie.

Il se distingue par une grande austérité de vie et une profonde dévotion pour la Vierge-Marie.


Saint Gobert d'Aspremont. Moine cistercien († 1263)


Il meurt le 20 août 1263 à l’abbaye de Villers (où l’on peut encore voir son gisant).

Considéré comme saint dans le ménologe cistercien, sa fête liturgique est célébrée (régionalement) le 20 août.








 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire