Bienheureux Nicolas Bunkerd Kitbamrung († 1944)

Bienheureux Nicolas Bunkerd Kitbamrung (†  1944)
prêtre diocésain et martyr


"La vie sacerdotale du Père Nicolas Bunkerd Kitbamrung fut un authentique hymne de louange au Seigneur. Homme de prière, le Père Nicolas se distingua par sa façon d'enseigner la foi, de chercher les non-pratiquants et dans sa charité envers les pauvres.
Recherchant constamment à faire connaître le Christ à ceux qui n'avaient jamais entendu son nom, le Père Nicolas entreprit une difficile mission à travers les montagnes jusqu'en Birmanie.
La force de sa foi apparut de façon visible lorsqu'il pardonna ceux qui l'avaient faussement accusé, privé de ses libertés et fait tant souffrir.
En prison, le Père Nicolas réconforta ses compagnons de cellule, enseigna le catéchisme et administra les sacrements."
Béatifié le 5 mars 2000 par Jean-Paul II (homélie)

"J'adresse un salut cordial au Cardinal Michael Michai Kitbunchu et aux évêques de Thaïlande, ainsi qu'aux prêtres, religieux et fidèles qui sont venus à Rome pour la béatification de Père Nicolas Bunkerd Kitbamrung.
L'Église qui est en Thaïlande se réjouit de ce que l'un des ses fils a été élevé aux honneurs des autels.
Le Bienheureux Nicolas fut totalement dévoué à son ministère sacerdotal, qu'il manifesta dans son amour pour les autres, son engagement à enseigner la foi, et son témoignage courageux lors des épreuves.
Je prie pour qu'à travers l'intercession de Père Nicolas, la communauté catholique dans votre pays ait toujours des prêtres empreints de ce même esprit."
(audience de Jean-Paul II aux pèlerins réunis pour la béatification de 44 serviteurs de Dieu)

À Tomhom près de Bangkok, en Thaïlande, en 1944, le bienheureux Nicolas Bunkerd Kitbamrung, prêtre et martyr.
Éminent prédicateur de l’Évangile, il fut mis en prison au temps de la persécution contre l’Église, et succomba glorieusement, atteint de phtisie, en soignant les malades.
Source : Nominis







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire