Saint Paschase Radbert († 865)

Saint Paschase Radbert († 865)
 Abbé à Corbie, bénédictin



Paschase Radbert (né à Soissons vers 790, mort à Saint-Riquier en 865), théologien, fut abbé de Corbie de 844 à 851.
Il rédigea une biographie d'Adalhard, fondateur de l'abbaye deCorvey en Westphalie.
Découvert sur le parvis de Notre-Dame de Soissons, il est élevé par les sœurs de l'abbaye.
Devenu moine de l'abbaye de Corbie, il est éduqué par Adalhard, puis devient l'assistant du nouvel abbé, Wala.
Paschase est lui-même élu abbé en 843.
Toutefois, ayant recueilli à l'abbaye le fils de Pépin d'Aquitaine, il est en butte à l'opposition d'une partie de sa congrégation puis avec le roi Charles le Chauve.
Contraint d'abandonner sa charge, il se retire à l'abbaye de Saint-Riquier (851).
Au plan théologique, Paschase, s'opposant en cela à Ratramne de Corbie, soutenait que dans l'eucharistie, le vin était réellement, et non métaphoriquement, le sang du Christ (thèse réaliste).
Ses reliques furent transférées à l'abbaye de Corbie (12 juillet 1058), et son nom fut inscrit au calendrier liturgique de l'abbaye.
La dalle funéraire de son tombeau, toujours visible à Corbie, a été classée à l'inventaire des Monuments historiques en 1907.
Fête canonique : le 26 avril

Œuvres

  • De partu Virginis
  • Commentaire sur l'Évangile selon Matthieu
  • De vita Adalhardi Corbiensis abbatis
La collection "Les classiques de l'histoire de France au Moyen Âge", (Paris, Société d'édition les Belles lettres) a publié l'épitaphe d'Arsenius, de Paschase Radabert.
En savoir plus :












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire