Saint Rambert (Ragnobert) († 680)

Saint Rambert (Ragnobert) († 680)
laïc en Bugey, martyr



C'était un leude vertueux et bon chrétien dont l'influence allait croissant à la cour de Neustrie.
D'aucun en prirent ombrage et il fut exilé en Bourgogne.
Ebroïn, maire du palais, le fit massacrer dans le bourg qui désormais porte son nom : Saint Rambert en Bugey-01230.
Saint Rambert, mort martyr en 680, a laissé son nom à une abbaye qui fut l’une des plus importantes de notre diocèse.
Aujourd’hui, à St Rambert, il reste quelques vestiges de cette grandeur passée : une crypte très ancienne que l’on peut encore visiter.
Les sœurs qui résident là sont restées fidèles au meilleur de la tradition millénaire de ce lieu.
Elles accueillent des hommes et des femmes avides de se ressourcer, de découvrir les trésors de la foi.
Pour les religieuses qui vivent à Saint Rambert, la mission est toujours actuelle.
Elles sont en lien avec d’autres communautés implantées dans le monde entier. Quel que soit le lieu et l’époque, c’est toujours le Christ qui est invoqué dans le chant et la prière.

Aux confins du Lyonnais, en 680, saint Rambert, martyr.
Issu d’une famille illustre, et doté de nobles vertus, il encourut la haine d’Ébroïn, maire du palais, qui l’envoya en exil et finalement le fit exécuter.

Fête locale le 13 juin.







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire