Saint Thorlak Thorhallson († 1193)

Saint Thorlak Thorhallson († 1193)
Évêque de Skalholt, en Islande

Saint Thorlak Thorhallson, Evêque de Skalholt, en Islande († 1193)



Saint Thorlákr Rúnolfsson (vieux norrois : Þorlákr Þórhallsson, islandais : Þorlákur (helgi) Þórhallsson), né Fljótshlíð, 1133 – Skálholt, 23 décembre 1193, était un prêtre islandais, chanoine augustinien, et évêque de Skálholt de 1178 à sa mort en 1193.

Il est le saint patron de l'Islande.


Statue du saint dans la cathédrale de Nidaros

 

Origine

Thorlak est issu d'une famille noble, Il devient diacre à l'âge de quinze ans et est ordonné prêtre à dix-huit.
Plus tard il est envoyé à Paris pour y étudier, probablement à l'abbaye Saint-Victor, puis en Angleterre, à Lincoln vers 1158-1160.
Il est chanoine augustinien lorsqu'il retourne en Islande en 1161 après six ans d'absence.
En 1168, il devient prieur au couvent de Thykkvabær, puis abbé en 1172. Il le réforme selon la règle de saint Augustin.

 

Évêque

Thorlak est élu évêque par l'Althing en 1174, puis investi par l'archevêque de Nidarós Eystein Erlendsson le 2 juillet 1178 qui a entrepris de réformer l'Église de Norvège.
Comme évêque, il entreprend de faire régner la morale chrétienne.
Il lutte contre la bigamie, et se heurte notamment à Jón Loftsson, qui refuse de se séparer de sa concubine qui n'est autre que la propre sœur de l'évêque, malgré les menaces d'excommunication.
Il s'attache à imposer le célibat aux prêtres et à éradiquer le droit de patronage pour que les églises possèdent en entière propriété les terres attachées à l'entretien du culte.
Il n'hésite pas à menacer l'excommunication ses opposants, les nobles islandais se considérant propriétaires des églises qu'ils ont fait construire.
Il doit renoncer à ces prétentions après 1180 quand la nouvelle de l'exil de l'archevêque de Nidarós arrive en Islande et que le roi Sverre de Norvège prescrit de renoncer aux nouveaux usages.
C'est seulement en 1190 que l'interdiction de cumuler les fonctions de goði et de prêtre chrétien prend effet.
Cinq ans après sa mort, il sera canonisé par l’Althing.
Son statut de saint patron de l'Islande n'est pas reconnu par l'Église catholique romaine avant le 14 janvier 1984.

Il est fêté le 23 décembre.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire