Sainte Notburge († 1313)

Sainte Notburge († 1313)


Sainte Notburge († 1313)


Originaire du Tyrol, elle fut engagée comme cuisinière au service du comte Henri de Rottenbourg qui était, lui comme sa femme, d'une grande charité.
Nothburge les secondait par la charge qui était la sienne.
A la mort de ses maîtres, la nouvelle maîtresse du château la prit en aversion et la chassa.
Sainte Nothburge entra au service d'un paysan, n'ayant qu'une petite chaumière comme habitation.
Elle travailla avec conscience aux travaux champêtres qui lui étaient demandés tout en vaquant à ses exercices de piété.
Rappelée au château quelques années plus tard, elle reprit ses gestes de charité avec l'accord du duc.
Toujours servante de son seigneur de la terre et fidèle au service de Dieu, elle connut ainsi plusieurs années de bonheur.
Une maladie la terrassa à l'âge de quarante-huit ans, laissant dans toute la région de la Carinthie et du Tyrol le souvenir de ses mérites au point que l'Église permit qu'on l'honorât d'un culte public.
À Eben dans le Tyrol, en 1313, la mise au tombeau de sainte Notburge, vierge, qui, occupée aux soins domestiques, servait le Christ dans les pauvres, offrant aux paysans un exemple de sainteté.

Fête locale le 14 septembre.

En savoir plus :








 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire