Sainte Osithe († 870)

Sainte Osithe († 870)



Osithe, née à Quarendon, était fille de Fréwald, prince de Mercie , et nièce d'Edithe, à laquelle appartenait la ville et le manoir d'Ailesbury.

Elle fut élevée dans la piété sous les yeux de sa tante , que ses vertus rendaient singulièrement recommandable.
On la maria fort jeune à un Roi des Est-Angles ; mais le jour même de son mariage, elle obtint le consentement du prince pour vivre dans une virginité perpétuelle.
Le Roi lui ayant donné le manoir de Chick , elle y fit bâtir un monastère, qu'elle gouverna plusieurs années avec une grande réputation de sainteté.
Durant les irruptions des Danois, ces barbares lui coupèrent la tête, en haine de la religion chrétienne qu'elle professait.
On met son martyre vers l'an 870.
La crainte des mêmes barbares fit porter son corps à Ailesbury, où il resta quarante-six ans ; on le rapporta ensuite à Chick, dans la province d'Essex.
Ce lieu, situé près de Colchester, prit ensuite le nom de la Sainte. 
 On y bâtit, sous l'invocation de sainte Osithe, une abbaye de chanoines réguliers, qui devint célèbre par les miracles opérés à la châsse de la Sainte, laquelle avait été donnée, en 1107, par Maurice, évêque de Londres.
Cette abbaye a subsisté jusqu'à la destruction des monastères en Angleterre.

Fête le 7 octobre.








 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire