Bienheureux Othon de Freising († 1158)

Bienheureux Othon de Freising († 1158)
évêque


Bienheureux Othon de Freising, évêque († 1158)


Otton de Freising, évêque de Freising, né à Klosterneuburg en 1112, mort le 28 septembre 1158 à l'abbaye de Morimond où il est inhumé.

Fils de Léopold III d'Autriche, dit le Pieux, margrave d'Autriche, et d'Agnès de Germanie, fille de l'empereur Henri IV du Saint-Empire il appartient à la dynastie germanique de haut rang des Babenberg. Historien allemand.

 

Biographie

Très jeune, il désire devenir moine de l'ordre cistercien.
Il vient étudier en France la théologie à l'école dirigée par Hugues de Saint-Victor.
Il aurait été étudiant auprès de Pierre Abélard vers 1133.
En 1132 il rentre à l'abbaye de Morimond dont il devient l'abbé en 1138.
Il est élu la même année évêque de Freising.
En 1148 et 1149, il prend part à la deuxième croisade

 

Œuvres

Il est auteur de Chronica sive Historia de duabus civitatibusla et de Gesta Frederici Imperatoris.
Grand observateur de son temps, il est à l'origine d'une des sources les plus consultées pour l'histoire du Moyen Âge.
Il est entre autres le biographe de son neveu, l'empereur Frédéric Barberousse.
Toutefois, ses écrits contribuent clairement à la gloire de l'empereur romain germanique.
Il est le premier à mentionner le Prêtre Jean, dans sa Chronique.
Il mentionne un évêque syrien, Hugues de Gabala, arrivé en Occident pour y annoncer la chute de la ville d'Édesse, tombée aux mains des musulmans, le premier revers sérieux des Croisés en Terre Sainte.
Hugues raconte également que :
 « ... un certain Prêtre Jean habitant en Extrême-Orient, au-delà de la Perse et de l'Arménie, roi et prêtre, chrétien mais nestorien, aurait fait la guerre aux rois perses et mèdes appelés Sarmiades et les aurait chassés de leur capitale, Ecbatane. »
Dans sa Geste il mentionne plusieurs fois Pierre Abélard.









 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire