Saint Révérien († 273)

Saint Révérien († 273)
évêque d'Aurun



Saint Révérien (dit en latin Révénérius), est un évêque d'Autun.

Il était d'origine italienne, envoyé par la pape Félix Ier pour évangéliser les tribus éduennes de la Gaule.

Martyrisé, il fut décapité avec son ami Paul et dix autres de leurs compagnons le1er juin 273.

 

Biographie

Évêque italien, nommé par le pape Félix Ier, pour venir évangéliser les tributs éduennes.
Cet apôtre du Morvan eut à connaître avec son ami Paul et leurs dix compagnons, les misères de la guerre entre les empereurs et les usurpateurs.
Il fut persécuté et martyrisé avec ses compagnons, condamnés à avoir la tête tranchée, sous Aurélien.
Son chef est conservé à Villy-le-Moutier, village au levant de la ville de Beaune, d'où jadis son chef était transporté jusqu'à l'église Saint-Nicolas de Beaune, dans les temps de grandes sécheresse et l'on venait en foule de la ville et des environs, prier le saint martyr pour qu'il intercède auprès de Dieu pour que tombe la pluie.
Il était donné à la date du 22 août dans la martyrologue romain et le calendrier de l'église de Lyon et Martin d'Autun au 26 novembre avec St Amateur dans le Sanctoral de novembre.
À l'emplacement de son martyre, fut établie une celle (en latin cella, maison monastique), puis un prieuré bénédictin, connu sous le nom de Prieuré Saint-Révérien, qui semble avoir été au départ dans les biens du diocèse d'Autun à celui de l'Abbaye de Saint-Martin de Nevers par la volonté de Charles le Gros en 880.
Il devint une dépendance de l'Abbaye de Cluny.
Ce saint est honoré dans le Forez, sous le patronyme de Saint Rirand.

Invocation

Intercession pour la pluie.

Iconographie

Statue de saint Révérien, du XVe siècle, taillée dans la pierre, le saint porte sa tête dans ses mains. Église de Savigny-en-Revermont.
En savoir plus :











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire