Saint Valentin († 547)

Saint Valentin († 547)
prêtre et ermite


image illustrative de l’article Valentin de Griselles



Saint Valentin de Griselles est un saint de l'église catholique qui vécut en ermite dans le Châtillonnais (en Bourgogne) au VIe siècle.


Histoire

Valentin nait en 519 en limite de territoire burgonde à Latiscum, la ville du Mont Lassois, ou à Pothières dans une famille de notables romains. Il est élevé à la cour de Thibert Ier, petit-fils de Clovis.

Au moment de se marier, il se retire dans un ermitage proche où il fonde une petite église («égliselle» qui par allitération aurait donné «Griselles» au XIIe siècle).

Ordonné prêtre vers 540 par Grégoire, évêque de Langres, sa vie exemplaire lui apporte une réputation de sainteté et à sa mort, vers 547, une véritable église est édifiée sur son tombeau.

Celle-ci est transformée au cours des siècles intégrant la crypte du tombeau de Saint-Valentin qui fait toujours l'objet d'études et de recherches.

Un château, construit à proximité, est démantelé en 1407.

 

Vénération

Le sarcophage de Saint-Valentin


La fête liturgique de saint Valentin de Griselles est fixée au 4 juillet.

Sa crypte, qui se trouve sous le chevet de l'église actuelle de Griselles, renferme son tombeau constitué de trois parties : une cuve monolithe du IIe siècle et son couvercle en réemploi ainsi qu'un sur-couvercle sculpté du haut Moyen Âge plus ou moins bien ajusté.

Source :



Élevé à la cour du roi Childebert, il refusa de se marier pour mieux se donner à Dieu.

Ce qui ne fut pas sans résistance de la part de son père et de ses amis.

Mais il resta inébranlable dans sa décision, emportant enfin leur adhésion.

Il avait 28 ans quand Dieu le rappela à lui.

Fête le 4 juillet.









 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire